Les objets numériques font aujourd’hui partie intégrante de notre quotidien. Petits et grands sont amenés à les utiliser fréquemment. Si bien qu’il est devenu nécessaire de faire comprendre aux enfants le fonctionnement de ces objets. Le collège est l’un des meilleurs endroits à cet effet car c’est là où l’enfant se trouve dans l’âge idéal pour bien s’intéresser aux robots. Une raison parmi d’autres que nous allons déterminer dans ce billet.

Projet robot au collège, quels objectifs ?

Le projet robot au collège a pour but d’initier l’élève à la programmation. Il s’agit de savoir lire, écrire et coder un langage informatique de plus en plus complexe. L’avantage du robot est qu’il dispose d’outils faciles à manipuler et d’une programmation simple à assimiler. L’objectif n’étant pas de former un futur informaticien, l’élève dispose juste des connaissances nécessaires en informatique en matière de programmation pour pouvoir les utiliser à bon escient quel que soit son futur métier.

Pourquoi miser sur le robot programmable au collège ?

Dans ce projet, l’élève est amené à construire et à programmer un robot à l’aide de pièces de briques et d’un logiciel spécialisé dont Scratch est le plus connu. Suivant son niveau, l’enfant peut utiliser des icônes, des blocs ou une carte programmable nommée Arduino. Au collège, il peut disposer d’une petite expérience pour pouvoir attaquer les projets quelque peu complexes en utilisant les blocs. Il faut aussi savoir que l’apprentissage peut commencer dès l’école primaire.

L’élève peut alors développer d’excellentes capacités comme l’analyse, la logique, l’autonomie et la créativité avec une touche de culture et d’ingéniosité.

Bien choisir son robot programmable au collège

Le choix du robot programmable se fait en fonction du niveau et de l’âge de l’enfant. Vous ne choisirez pas le même robot programmable collège ou pour un élève au lycée ou en classe de CM1. A titre indicatif, les boîtes robotiques disposent déjà d’une classification pour pouvoir orienter l’élève dans le choix de sa boîte robotique.

Plus le niveau est difficile, plus les briques assemblables sont nombreuses. Mais comme la construction du robot n’est pas le principal but, c’est surtout le logiciel qui accompagne le robot qui doit être bien choisi. Bref, avec le bon robot et les bonnes connaissances, la génération actuelle saura s’adapter aux évolutions de demain.